La cuisine pour développer ses pratiques numériques

Flan aux oeufs de RégineConvaincus que c’est en se centrant sur les usages que nous pouvons amener le public à démystifier, à utiliser et surtout à aimer et à trouver de l’intérêt aux TIC, nous essayons au gré de nos pérégrinations numériques d’entrer dans les TIC par la porte “vie quotidienne”.

Pourquoi la cuisine ? Parce que ça touche toutes les générations, que cuisine rime avec convivialité et temps partagé, que cuisiner fait partie de notre patrimoine et de notre culture et peut être aussi (surtout ?) parce que nous sommes gourmand(e)s.

A Higuères-Souye, nous avons donc décidé, non seulement de partager un repas constitué des mets apportés par chaque participant mais aussi de diffuser nos recettes pour que vous puissiez les faire à la maison. Tout cela bien sûr en manipulant différents logiciels, en tapotant sur le clavier et en naviguant sur Internet.

Toutes les recettes sont disponibles sur le blog itinérant et collaboratif des cyber-bases mobiles : surlaroutedugout.wordpress.com.

Quand le numérique contribue à la valorisation des acteurs locaux

Moncaup

Moncaup

La cyber-base mobile a fait escale à Moncaup, petite commune de 155 habitants située dans le canton de Lembeye. Outre la présentation des activités de la cyber-base Vic-Bilh Montanérès située à Lembeye, par son animatrice, Emmanuelle (qui a su convaincre quelques participants de venir (re)découvrir les ateliers qu’elle met en place tout au long de l’année dans son Espace Public Numérique), nous avons pu mettre en pratique des gestes et techniques relatifs :

- au montage vidéo en réalisant un court film résumant le spectacle proposé par l’Association Gens de la Fontaine, association qui oeuvre pour la réhabilitation des fontaines du village, à l’occasion des Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins ;

- à la création de blog : Maryse, artiste-peintre résidente de Moncaup,  a ainsi pu mettre en valeur ses peintures et pastels ;

- au traitement de texte, pour l’envoi de témoignages dans le cadre du projet History : Lucienne a ainsi saisi et mis en ligne deux très jolis témoignages : “La pêche aux oursins” et “Les joyeuses fêtes de Pâques“.

Une bien belle et agréable escale qui permet ainsi de mettre en avant et de faire connaître des actions locales, tout en contribuant à valoriser la dimension humaine des TIC.