S’emparer du numérique pour (re)découvrir et valoriser sa commune

En collaboration avec la cyber-base de Garlin, la cyber-base mobile Béarn & Soule a entamé ce jeudi 17 mai une série d’interventions visant à favoriser l’utilisation des outils numériques par les habitants de Taron dans l’objectif de mettre en valeur le patrimoine de leur commune.

Pour débuter, nous avons donc fait connaissance avec les outils qui seront utilisés par la suite :

  • les QR codes via la participation à un rallye à travers le site Internet de la commune : des QR codes disséminés au sein du site Internet renfermaient des questions dont les réponses étaient à trouver au sein des différentes rubriques du site.
  • l’utilisation des tablettes numériques et smartphones pour la lecture des QR codes, la prise de vue avec les tablettes puis la récupération des photos via la messagerie électronique
  • l’utilisation de Google Docs pour la rédaction commune d’un article mis en ligne sur l’espace blog du site Internet de la commune de Taron.

Prochain rendez-vous à la mairie de Taron le vendredi 14 juin pour une session axée sur le patrimoine de la commune avec recueil de vieilles cartes postales/photos/anecdotes sur le village, récolte de souvenirs et travail sur le temps (avant/après).

Photos prises par les participants à la session du 17 mai 2013 à Taron – Pyrénées-Atlantiques

Un territoire culinaire

En passant par Lasseube et Eysus, la cyber-base mobile a récolté de nouvelles recettes de cuisine ; toujours mises en ligne par les participants, dégustées sur place et partagées avec tous ! Avec une petite nouveauté à Lasseube : la rédaction en anglais de la recette puisque l’une des participantes était anglophone.

Pour avoir un aperçu de notre territoire culinaire, une carte est en construction, l’idée étant qu’elle soit par la suite complétée par les usagers.


Afficher Carte gourmande sur une carte plus grande. Cliquer sur les icônes pour visualiser les recettes.

Le passage à Eysus a d’ailleurs été l’occasion de tester les services de Google puisqu’un petit article collaboratif a été rédigé ici.